Conseil en assurance

Que faire en cas de sinistre
Tout savoir sur le constat amiable
Que faire en cas d’accident de voiture?
Conseils pour bien entretenir sa voiture
Entretien et réparation automobile
Comment entretenir le moteur de sa voiture ?

Que faire en cas de sinistre

Obtenir son permis de conduire, acheter une voiture, assurer son véhicule sont différentes étapes naturelles dans la vie d’un conducteur. En revanche, faire face à un sinistre n’est pas une chose à laquelle on se prépare. Alors que faire lorsque l’inattendu se produit? Conseil assurance auto et astuces pour prévenir et gérer son sinistre auto avec Wafa Assurance.

 

 

  • Sinistre: mode d’emploi

 

 

 

Un sinistre englobe tout dommage, matériel ou corporel qui entraîne une indemnisation. Lors d’un sinistre automobile, faites jouer votre assurance auto et les garanties de votre contrat.

Vol, bris de glace, accident… A chaque sinistre, sa démarche.

 

Dans quel cas utiliser le constat à l’amiable? Toujours. Vous devrez toujours fournir un constat à l’amiable dûment rempli à votre assureur automobile pour pouvoir déclarer votre sinistre. Assurez-vous de toujours en avoir un exemplaire dans votre véhicule et chez vous pour parer à toute éventualité.

 

  • Vous disposez de quelques jours pour déclarer votre sinistre

 

 

Il y a des délais de déclaration de sinistre à respecter. 5 jours, c’est le temps dont vous disposez pour faire parvenir à votre compagnie d’assurance tous les renseignements concernant votre sinistre. En cas de vol ou tentative de vol, votre déclaration doit se faire sous 2 jours.

Pour être indemnisé rapidement, vous devrez fournir à votre assureur quelques informations. Pensez à fournir les éléments suivants en étant le plus précis possible :

- les dates, heures et lieu précis du sinistre

 

- les noms et coordonnées de l’assuré et des personnes impliquées dans le sinistre

 

- une description des circonstances et des dommages du sinistre

 

Le constat à l’amiable vous aidera à apporter les éléments essentiels à votre déclaration.

 

Attention, ne commencez jamais les réparations nécessaires sur votre véhicule endommagé. Si vous n’êtes pas responsable du sinistre perçu, vous devrez faire constater les dégâts par un expert qui les évaluera

Tout savoir sur le constat amiable

Au moment de l’accident, il faut penser à garder son calme et, dans tous les cas, remplir un constat amiable (même pour de petits dégâts matériels). En cas de dommages corporels, ce constat sera complété d'un procès verbal établi par les forces de l'ordre.

Le constat amiable est un document irrévocable, c'est-à-dire qu'une fois signé par les 2 parties:

  • il ne peut plus être modifié,
  • il s'impose aux deux parties ; en d'autres termes, aucune partie ne peut affirmer que la réalité est différente du constat qu'elle a signé.

Remplissez-le avec vigilance, relisez-le soigneusement avant de le signer.

 

Un constat bien complété facilite le travail de votre assurance auto et ainsi accélère le traitement de votre dossier.

 

Eléments essentiels du constat amiable

 

Trois éléments essentiels constituent le constat amiable :

 

Les croix qui serviront à déterminer la responsabilité de chaque conducteur,

 

Le dessin qui peut apporter des compléments d'informations si aucune case n'est cochée,

 

Les observations qui apportent des explications supplémentaires et décrivent la nature du litige.
Des renseignements d'identification (nom, adresse), servant aux assureurs, sont à compléter.

 

 

Conseil assurance auto sur le constat amiable

  • Lire le mode d'emploi du constat amiable.
  • Remplir, sur les lieux même de l'accident, le constat avec un stylo bille pour que les 2 parties aient une version lisible.
  • Indiquer s'il y a des témoins et préciser leurs coordonnées.
  • Indiquer le nombre de cases cochées pour chaque conducteur.
  • Répondre à toutes les questions.
  • Etablir avec soin le dessin (en cas de contradictions entre le dessin et les cases cochées, ce sont les croix qui primeront).
  • Faire signer le constat par les 2 parties.
  • Compléter la rubrique observations (en cas de désaccord avec l'adversaire, l'indiquer ici).
  • Ne jamais modifier le constat une fois que les feuilles sont séparées.

Les papiers à avoir toujours avec soi :

 

A tout moment, le conducteur d'un véhicule doit pouvoir présenter, lors d'un contrôle de papiers par un agent assermenté, les originaux des papiers suivants :

  • permis de conduire
  • carte grise
  • certificat d'assurance (carte verte)
  • justificatif du contrôle technique pour les véhicules de plus de 5 ans

A défaut de présentation de ces papiers, le conducteur s'expose à des amendes forfaitaires.

 

Que faire en cas d’accident de voiture?

En cas d'accident de la circulation, vous disposez de 5 jours pour déclarer l’accident à votre assureur par téléphone, par écrit ou en vous déplaçant. Indiquez la date, l'heure et le lieu précis du sinistre.

Vous devez également, faire tout ce qui est en votre pouvoir pour limiter les conséquences du sinistre, sauver les objets assurés et veiller ensuite à leur conservation.

Quels que soient les dégâts occasionnés, matériels ou corporels, remplissez un constat à l’amiable. Ce document est essentiel pour un règlement rapide des sinistres. Vous devez toujours en garder un exemplaire vierge dans le véhicule.


A la réception du constat, l'assureur désigne un expert chargé d'évaluer le montant des réparations. L’expertise a lieu généralement dans la semaine ou la quinzaine qui suit la déclaration de l'accident. L'assureur fixe en règle générale un montant limite en dessous duquel les réparations du véhicule peuvent être effectuées avant l’envoi de l'expertise.

Si vous avez souscrit une garantie dommages, que vous soyez responsable ou non de l'accident, vous serez indemnisé de la totalité des frais occasionnés pour la réparation de votre véhicule, et ce, à hauteur de la valeur vénale dudit véhicule. Dans certains cas, l'assureur peut prévoir une valeur de réparation supérieure à la valeur vénale. Si tel est votre cas, cela est indiqué dans les dispositions générales ou particulières de votre contrat.

Si vous n'avez pas souscrit de garantie dommages et si vous êtes responsable de l'accident, vous ne recevrez aucune indemnité. Si vous n'avez pas souscrit de garantie dommages et si vous n'êtes pas responsable de l'accident, vous serez indemnisé dans la limite de la valeur de remplacement du véhicule.

L'indemnisation d'un dommage corporel est toujours précédée d'une expertise médicale.
Le montant de l'indemnisation dépend du préjudice moral et du préjudice corporel.

 

Les passagers sont indemnisés par l'assureur du propriétaire du véhicule dans lequel ils étaient lors de l'accident. Cela veut dire que l'assurance Responsabilité Civile du propriétaire du véhicule couvre les passagers.

Conseil assurance auto pour bien entretenir sa voiture

A quand remonte la dernière vidange de votre voiture? D’ici combien de temps vous faudra-t-il changer vos pneus, vos plaquettes de frein ou les bougies d’allumage? Difficile de faire le point depuis la dernière visite chez votre garagiste ?

Et pourtant, pour ne pas rester un jour immobilisé sur le bord de l’autoroute, mieux vaut prendre soin de son véhicule. Coupé, berline, break ou cabriolet – quel que soit le modèle de votre voiture, il vous faut vérifier les points suivants : pression des pneus, liquide de refroidissement, liquide de freinage, niveau d’huile, charge de la batterie…